Résilience Organisationnelle Mise à jour du site septembre 2021

Revue de Management et de Stratégie

Titre : Le cycle de vie de la crise en tant que cercle vertueux d’une transition crisologique. Contribution à une approche par l’hypothèse de la transilience.

Cliquer pour avoir accès à l'article

Auteur : Gilles Teneau

Résumé : Notre communication porte sur l’émergence d’une théorie de la résilience organisationnelle développée au sein des sciences de gestion. L’hypothèse de la transilience en tant que concept de transformation, au sens de transition d’une organisation impactée par un environnement en changement perpétuel se trouve être notre opérateur conceptuel. La résilience est multifactorielle, elle invite à développer une capacité d’adaptation, à s’ajuster, à faire face et à rebondir. Quitter les approches linéaires au profit d’approches non linéaire, passer d’une logique processus à une logique « turning point » (bifurcation). Nous proposons une étude de cas afin de mieux saisir le concept de transilience et de montrer son application.

Mots -Clés : résilience, crise, bifurcation, cycle de vie, transition, rebond

Revue M@n@gement

Titre : Les formes de la résilience organisationnelle : un modèle de maturité (article en cours de publication)

Auteurs : Gilles Teneau ; Guy Koninckx

Résumé : Le monde environnemental devient avec les années de plus en plus brutal pour nos organisations, les facteurs sont multiples, complexes, difficiles à appréhender, ambigus, chargés de questionnement. Face à ces constatations qui s’amplifient, les organisations doivent désormais apprendre à vivre autrement, tenir dans la difficulté, faire face aux chocs multiples accélérés, s’adapter aux circonstances et se dépasser. Le concept de résilience est étudié depuis les années 2000, il est aujourd’hui fortement appliqué et représente une ressource pour les organisations face aux chocs. Nous constatons plusieurs formes d’organisation, de celle qui est préparée à la crise à celle qui n’a rien prévu, qui n’a pas été proactive. Au regard de ces différentes formes, nous avons dégagé plusieurs types de résilience, de l’effondrement à une résilience d’évolution et de transformation, intégrant une responsabilité sociale de l’organisation.

Mots-clés : résilience organisationnelle, crise, effondrement, choc, transformation

Revue Management et Sciences Sociales

Titre : Face aux environnements en contexte extrême, un leadership social doit être envisagé pour les enseignants-chercheurs

Cliquez pour avoir accès à l'article

Auteurs : Gilles Teneau ; Ghizlane Kinani

Résumé : Face aux nouveaux environnements de type extrême, le monde change, les métiers doivent s'adapter, en conséquence les enseignements et les enseignants-chercheurs doivent aussi s'adapter, modifier leurs comportements, leur pédagogie, et par conséquent prendre une position de type "leadership social", dans l’esprit d’une approche RSE, au regard de leurs étudiants et de leurs collègues. Face à un monde en crise, à des contextes difficiles en environnements extrêmes, de nouvelles formes d’enseignement doivent émerger, en cela les enseignants chercheurs deviennent des leaders sociaux. Les travaux de recherches propres au leadership sont des éléments forts que nous pouvons prendre en compte. Une nouvelle éthique des enseignants au regard de leurs élèves, de leurs collègues et de leur organisation émerge en tant que responsabilité sociale et s’appuie sur les éléments de l’intelligence émotionnelle. Ce papier est un travail en cours, de premières observations terrain ont été faites auprès de centres de formation ainsi qu’auprès de formateurs, les observations soulevaient la proposition d’un leadership social des enseignants. Nous proposons dans un second temps une analyse exploratoire auprès d’enseignants-chercheurs et d’école de management, selon la triangulation méthodologique.

Mots clés : Leadership, enseignant, enseignement, émotion, éthique.

Revue VSE

Titre : L’émergence d’une vision partagée du contrôle, une réponse à la post-modernité ? Cas d’application à la gestion des risques RH (en cours de publication)

Auteurs : Nicolas Dufour ; Gilles Teneau

Résumé : L’objet de cet article est de proposer un cadre d’analyse sur un mode de contrôle davantage axé sur une vision collaborative du contrôle des risques que sur des modes de régulation semblant peu adaptés aux risques liés aux ressources humaines. Le recours à la théorie de la structuration met en avant l’apport clé du Risk Manager sur ces sujets, bien que longtemps sous-estimée, et s’agissant d’une fonction encore récente et faisant l’objet d’une critique postmoderne. La progression vers une vision plus orientée approche partenariale que conformité constitue toutefois encore un enjeu pour une très large majorité d’entreprise.

Mots clés : Théorie de la structuration, Risques Ressources Humaines, Gestion des risques