Résilience Organisationnelle Mise à jour du site septembre 2021

LaCroix

Titre : Les nouveaux défis du management

Perte de motivation, questions sur le sens du travail, stress, burn-out, souffrance au travail (La Croix du 6 mai)… Depuis quelques années, le monde de l’entreprise doit affronter des questions nouvelles qui l’obligent à repenser en profondeur son modèle managérial.

Au sortir de la Seconde Guerre mondiale, les entreprises françaises ont une division du travail calquée sur un modèle militaire. Il y a un chef, des ordres, des exécutants et les directeurs des ressources humaines, souvent d’anciens militaires de carrière, qui veillent à ce que le travail soit bien effectué. Pour rentabiliser et augmenter la production, il est demandé aux salariés d’exécuter des tâches toujours plus répétitives. Et les primes sont calculées en fonction de l’objectif collectif réalisé.

 

 

lien de l'interview

Welcome to the Jungle

Titre : Toxic handlers : ces collègues qui vous veulent du bien

La vie d’une entreprise n’est jamais un long fleuve tranquille : il y a des départs, des arrivées, des succès collectifs ou individuels et puis des périodes plus compliquées. Les fluctuations et les évènements personnels ou professionnels nous impactent de différentes façons. Et certains d’entre nous semblent plus capables que d’autres de gérer les tensions et les souffrances de nos collègues au sein de l’entreprise.

 

lien de l'interview

Le Monde

Titre : « Toxic Handlers » : Le « bienveillant idéal » pour l’entreprise

Au début des années 2000, il fonde le Compassion Lab au sein de l’université du Michigan, pour étudier l’émergence du processus de compassion, qui permet non seulement d’éviter que la crise ne tourne au drame, mais peut même relancer l’implication et la motivation des salariés.

Aujourd’hui, l’université de Stanford dispose de son propre centre de recherche et d’éducation en compassion et en altruisme, la convention Wisdom 2.0 (sagesse 2.0) se réunit tous les ans outre-Atlantique… associations, académies et instituts de ce genre se multiplient dans le monde entier.

 

lien de l'interview

Le Figaro

Titre : Les «toxic handlers», ces collègues qui vous veulent du bien

«Nous connaissons tous autour de nous des personnes vers qui les autres se tournent facilement, voire spontanément, lorsqu'ils rencontrent des difficultés». Ainsi commence le tout premier ouvrage français écrit sur les «toxic Handlers», ces «générateurs de bienveillance entreprise», dont l'étude nous vient des pays anglo-saxons. Les auteurs de ce livre, Gilles Teneau, enseignant chercheur spécialisé dans le management, et Géraldine Lemoine, sociologue et consultante, se sont penchés avec méthode sur ce type de profils «doués d'empathie, qui peuvent agir sur leur entourage en accueillant et gérant la souffrance», ce qui leur permettrait de «faciliter la gestion des crises professionnelles». Interrogés par Le Figaro, les deux auteurs détaillent pour nous sur cet ouvrage universitaire qui nous en dit un peu plus sur les cinquante nuances humaines de la vie de bureau.

 

lien de l'interview

Le Parisien

Titre : En entreprise, la bienveillance, ça paie !

 

C'est une valeur ambitieuse qui monte, qui monte, qui monte au sein de la famille, l'école, l'hôpital. Et désormais, là où finalement on l'attendait le moins : l'entreprise. Nouvelle arme antistress, réponse aux vagues de burn-out, la bienveillance, qui consiste à vouloir le bien de l'autre, s'invite dans ce qui est souvent perçu par le grand public comme un univers de brutes vouant un culte impitoyable au rendement.

Deux livres viennent d'être publiés sur la question. Des coachs issus de cabinets spécialisés sont de plus en plus sollicités pour enseigner l'empathie, la gratitude et le respect au bureau, où les émotions ne sont plus bannies. L'épanouissement personnel passe aussi par son activité professionnelle.

 

lien de l'interview