Résilience Organisationnelle Mise à jour du site septembre 2021

AIM

Titre : Le Rôle des normes et référentiels dans la rationalisation du SI, une étude par l’acteur réseau

Intervenant : Gilles Teneau

Résumé : Depuis le milieu des années 1990, nombre d’organisations ont mis en place des innovations de rupture, c’est-à-dire de nouveaux systèmes qui ont entraîné des changements radicaux. Plusieurs organisations se sont tournées vers les référentiels de bonnes pratiques pour améliorer leur productivité (Dumiak, 2006). L’affinage des normes et des référentiels a constitué une étape importante visant à redonner de la performance aux processus métiers par les gains de productivité. Notre point de départ concerne le champ de l’ITSM1 au travers de la gestion des services. Les éléments qui composent la gestion des services, tels les « personnes, les processus, les technologies, les partenaires » seront notre base de réflexion. Partant de là, nous nous proposons d’analyser le rôle des normes, des référentiels, des méthodes et des modèles dans la rationalisation du système d’information, dénommé NRMM (Teneau, Ahanda, 2009). Notre démonstration se fonde sur la théorie de l’acteur-réseau. Pour cela, nous définissons un modèle en deux parties. La première partie consiste en une analyse morphologique intégrant les concepts de problématisation, d’intéressement, d’enrôlement et de mobilisation au regard des NRMM. La seconde partie consiste en une analyse dynamique, intégrant le concept de controverse concernant les éléments de l’ITSM. A l’aide d’un retour d’expérience, nous illustrons notre démarche d’unification des méthodes de travail par un croisement entre la théorie de l’acteur-réseau et les quatre grandes phases de la qualité (Normes, Référentiels, Méthodes, Modèles – soit NRMM).

Mots-clés : Théorie de l’acteur-réseau, norme, référentiel, rationalisation, qualité

ORIANE 2014

Titre : Gestion du stress chez les cadres supérieurs et intermédiaires  quelles différences  Une approche par la théorie de la préservation des ressources

Intervenants : Sinda Mhiri ; Gilles Teneau

Résumé : La gestion des ressources humaines est une fonction incontournable. Elle bénéficie d’un caractère stratégique qui semble désormais évident dans la recherche de la performance et de l’avantage concurrentiel. Néanmoins, les entreprises souffrent, depuis des années, d’un risque psychosocial qui va à l’encontre de la réalisation de la performance : le stress professionnel. En effet, de nombreux changements ont survenu au niveau des entreprises et du marché du travail rendant ainsi l’atmosphère au sein de ces dernières de plus en plus insupportable. Les ressources humaines, en particulier les cadres, travaillent constamment « sous tension ». Dans ce papier, nous faisons une distinction entre les cadres supérieurs et les cadres intermédiaires. Le stress ressenti chez chacun de ces deux groupes est-il lié aux mêmes facteurs? C’est à cette problématique que nous essayons de répondre dans cette communication. Pour ce faire, nous nous basons sur une série d’entretiens semi-directifs réalisés auprès de ces deux populations.

RESILIENCE BELGIQUE

Titre : La résilience organisationnelle  - Essai d'une définition

Intervenant : Gilles Teneau