Résilience Organisationnelle Mise à jour du site septembre 2021

ISPRA

Titre : Le processus de résilience organisationnelle

Intervenants : Gilles teneau ; Max Moulin

Résumé : À l’origine, le concept de résilience était uniquement associé à la physique et à l’ingénierie. Le Petit Robert, édition 2000: « La résilience caractérise la résistance au choc ». Le Petit Robert, édition 2002, : « Capacité à vivre, à se développer, en surmontantles chocs traumatiques, l’adversité ». De nos jours : la résilience est à la fois la capacité de se délier des effets d’un traumatisme et celle de se reconstruire après un choc.

ORIANE 2017

Titre : Sécurité des infrastructures nucléaires critiques face au risque, de l’ingénierie à l’humain : Apport de la résilience opérationnelle

Intervenants : Gilles Teneau ; Max Moulin

Résumé : La sécurité des installations et activités d'importance vitale ou infrastructures critiques est une préoccupation désormais constante des Pouvoirs publics. Les activités nucléaires, ont fait dès l'origine l'objet d'études de sûreté permettant de s'assurer de l'absence de conséquences catastrophiques en cas de défaillance en fonctionnement normal. Nous nous intéresserons ici aux risques présentés par les systèmes d’armes nucléaires, les systèmes navals de propulsion nucléaire et leurs installations de soutien associées, vis à vis de risques et dangers exceptionnelles. L'opérateur humain doit donc être pris en compte avec le risque d'erreur qui lui est inhérent, le risque humain, mais aussi avec son libre arbitre et ses capacités d'adaptation. Nous nous proposons d'examiner dans quelle mesure l'évolution des concepts de sûreté et de sécurité nucléaires, conduit vers un concept de résilience opérationnelle. Si la résilience organisationnelle répond en pratique au principe de planification, la résilience opérationnelle implique une réactivité et une proactivité adaptative permettant de traiter en temps réel des situations imprévues donc non planifiables. Dès lors, la démarche adoptée pour la conception et la mise en œuvre des installations nucléaires répond en pratique au concept de résilience organisationnelle et opérationnelle.

Mots clés : Résilience, Risque, Facteur humain, Nucléaire

Symposium International de la Résilience

Titre : Discution sur la résilience organisationnelle

Intervenant : Gilles Teneau

Résumé : La résilience st un concept large qui intéresse de nombreux champs : psychologique, systèmes et réseaux, matériaux, écologique, organisationnel. De nombreux travaux concernent la résilience psychologique mais il y a peu d’attention pour la résilience organisationnelle. Les premières études en résilience organisationnelle dates des années 2000, à l’époque il s’agissait d’étude théorique, ce n’est pas avant 2010 que les analyses ont abordées le terrain. La résilience organisationnelle s’intéresse à l’exploitation opérationnelle à la gestion de la chaine logistique et aux structures. La résilience est la capacité d’un système à s’ajuster voire à absorber les turbulences, en conservant les structures et/ou s’adaptant pour développer un système robuste. Trois axes porte sur le cycle de vie de la crise, il concerne la conscience de la situation ; la réduction des vulnérabilités et la restauration de l’efficacité.