Résilience Organisationnelle Mise à jour du site septembre 2021

Réunion du conseil d'administration CIRERO

Réunion CIRERO – Conseil d’administration - 2018

Compte rendu réalisé par Marianne Malle à destination des acteurs présents à cette réunion et des excusés absents ou autres acteurs impliqués dans le travail de recherche concernant la résilience

 

Ouverture de la réunion par Gilles Teneau (Président de CIRERO)

 

Perspectives et projets

 

  1. Formation en e-learning distribuée par Innovative groupe : des modules complémentaires concernant les différentes formes de Résilience seront enregistrés en 2018 (résilience environnementale, résilience psychologique, résilience ingénierie).
  2. Travaux en cours avec un organisme de certification, afin d’obtenir une certification suite au séminaire résilience organisationnelle.
  3. Collection Connaissances et Savoirs : appel à manuscrit lancé auprès des membres de CIRERO (80/100 pages) – cf ci-après.
  4. Revue académique : Responsable de la revue Gilles Teneau et Nicolas Dufour. Rédaction par universitaire, au besoin possible collaboration universitaire-professionnel ; objectif d’obtenir un agrément FNEGE, voire CNRS ; 2 numéros par an. Edition possible de la revue avec les éditions EMS
  5. Echanges et partenariat avec la chaire Capital humain et performance globale de Bordeaux : autres écoles intéressées >> possibilité de déployer des antennes (voir intervention de Stéphane Trebucq, titulaire de cette chaire.
  6. Site web : travail à faire sur le logiciel Amen (proposition autour du 10 janvier)
  7. Congrès mondial de la résilience (Resilio) du 27 au 30 juin 2018 à Marseille. A la demande des organisateur Gilles Teneau organisera une table ronde autour de la résilience organisationnelle, certains acteurs CIRERO participeront à cette table ronde.
  8. Présentation du dernier livre de Gilles Teneau, parut aux éditions de l’Harmattan : La résilience des organisations, les fondamentaux (sujet général sur la résilience appliquée aux organisations et reprenant les travaux entrepris par les acteurs de CIRERO)

 

 

RO au sein des collectivités territoriales S. Delarue

Directeur du cabinet SYdel.Formation, pour plus d’information : http://www.del-formation.fr/

 

Parmi les nombreux éléments soulignés par S. Delarue :

  • Nécessité de clarifier : la différence entre résilience et résistance ; résilience et manipulation ; résilience et compassion, et la définition du toxic handler.
  • Etudier les pratiques de management « salutogène ».
  • Plusieurs propositions de traduction de toxic handler, lexique à travailler : générateur de bienveillance, absorbeur d’angoisse, tuteur de résilience.
  • Pour créer et consolider les pistes de déploiement de la RO dans le secteur marchand, nécessité de travailler sur a facilitation pour faire adhérer les entreprises à la notion de besoin de résilience (premières préoccupations des entreprises sont financières).

« Un management soutenable se caractérise par un ensemble de gestes et d’attitudes qui visent à produire des résultats collectifs élevés, en système contraint, non seulement sans détruire de la ressource, mais en développant au contraire les capabilités de celle-ci pour l’avenir. »

 

Intervention de Stéphane Trebucq, titulaire de la chaire capital humain et performance globale IAE Bordeaux S.

 

Contacts proposés aux membres de CIRERO :

  • Chaire Optima (Pau) : travail avec les collectivités territoriales ;
  • 2 réseaux européens sur le développement durable et les business models ;
  • les créateurs de deux logiciels d’analyse systémique avec simulation multi-agents ;
  • un Dr dont les travaux de recherches portent sur les clusters ;
  • le projet de base de données Liseor ;
  • un réseau de PMI avec lequel des travaux sont menés sur la gestion du capital humain à l’échelle de l’équipe ;
  • efficency : travaux sur les niveaux de compatibilité entre les membres d’une équipe ;

 

 

Action de la Chaire Capital Humain et Résilience Organisationnelle :

  • Mise en place d’un axe résilience organisationnelle avec la chaire capital humain et performance globale, Responsable Gilles Teneau ;
  • invitation au workshop organisé par l’IAE de Bordeaux en juin 2018 et aux réunions à venir à Paris sur les thèmes du capital humain et de la performance globale ;
  • réflexion pour une action FNEGE au sujet de la RO ;
  • enquête Générali sur les risques de l’entreprise dans l’objectif de les accompagner sur des démarches de prévention. Les éléments de transformation (digital, IA, énergétique…) en tant que grands enjeux sociétaux peuvent représenter un risque/une contrainte ou une opportunité. Gilles Teneau, Nicolas Dufour et Stephane Trebucq se sont déjà coordonné sur ce projet ;
  • évaluer les impacts sociaux de certaines décisions stratégiques ;
  • nouvelles technologies et big data (objectif de créer/trouver les données aujourd’hui non existantes, non trouvables ou non pertinentes) ; De future contact possible avec la société M8 (Directeur : Jean-Pierre Malle, Datascientist)
  • éviter le modèle propriétaire qui restreint la diffusion des concepts et le développement, combiner une partie gratuite accessible et une partie enrichie payante pour favoriser la diffusion ;
  • l’ancrage avec la Chaire de Bordeaux donne accès aux ressources bibliographiques auxquelles l’université est abonnée, apporte une entrée dans les territoires via les coopérations et les réseaux (Bordeaux, France, Europe), permet un lien avec les entreprises pour développer et proposer des méthodes intégrées dans les travaux relatifs aux associations/start-ups, intègre l’invitation/participation à des rencontres et réunions

 

Improver L. Petersen (Chercheuse au sein de IMPROVER)

Quelques infos sur IMPROVER

www.critis2017.org/.../Project-IMPROVER-Critis2017.pdf

 

Retours d’Ispra :

  • la résilience vue comme une philosophie et une opportunité ;
  • importance de prendre en considération les différences de culture afin d’adapter les outils ;
  • volonté de créer des normes/standards de la résilience ;
  • intégration de la notion « pas de gain à attendre mais potentiel de diminution des pertes » ;
  • confirmation de possibilité de développer les capacités à être/devenir toxic handler.

Plus d’information sur :

https://erncip-project.jrc.ec.europa.eu/events/2nd-improver-erncip-joint-operators-workshop-2017

En cours et à venir

Improver a développé 4 méthodes d’analyse (en autonomie ou utilisation avec accompagnement d’experts).

Workshop Improver à Lisbonne en mai 2018.

Piste pour CIRERO : identifier la cellule étatique travaillant sur les REX et la préparation de réponse aux crises.

 

Management de la résilience MJ. Bernard (professeur à l’EM Lyon)

  • Objectif de développer l’humain dans les entreprises.
  • Travaux de thèse sur la résilience dans les monde de l’entreprenariat, avec la notion de reconstruction de soi.
  • La RO comme miroir/mimétisme entre l’individu entrepreneur et son organisation ; travaux sur le rapport à l’échec (vulnérabilité, perte, rebond), sur la culture managériale (posture managériale comme catalyseur de la culture du rebond), sur les signaux faibles, sur le rôle du manager à valoriser face aux évolutions organisationnelles.
  • Sortir des solutions formatées, centrer travaux sur individus, par des outils et par la motivation à travailler sur des « évidences » (regard, empathie, confiance, écoute…).
  • Liens avec travaux de S. Delarue : variables médiatrices sont éléments à maintenir par le management pour favoriser le rebond.
  • Liens avec travaux de G. Konincks et le Giroscope déployé par Giros : identification des disfonctionnements dans l’entreprise pour établir une stratégie de changement basée sur des scénarios de rupture.

Hervé Deliaune et Marie Josée Bernard ont également décider de se mobiliser pour créer une alternative supplémentaire pour renforcer la diffusion d’une conception humaniste de la résilience organisationnelle au sens large du terme,  et ont transmis un projet d'atelier sur le thème de la résilience et du rebond face à  l'échec entrepreneurial lors du congrès mondial de la résilience. Un sujet qui concerne plus de 60 000 personnes rien qu’en France…

 

Intervention G. Koninckx, Vice-Président de CIRERO (Chercheur et consultant au sein de GYROS)

  • Deux approches possibles : la recherche du maintien d’homéostasie, et la mise en place de mutations/innovations nécessaires.
  • Lien avec travaux de la Chaire de Bordeaux menés avec Générali : volonté de mettre au point un méta modèle de la RO sur des critères clefs.
  • Contacts en cours avec l’Institut du burn out dirigé par Patrick Mesters.

Congrès de l’Union européenne de systémique prévu en octobre 2018 : des groupes de travaux réunissant des systémiciens et des non-systémiciens ont pour objectif d‘identifier les processus mis en place dans le but d’éviter l’effondrement (intervention avant la crise).

 

Résilience opérationnelle M. Moulin (Secrétaire de CIRERO)

L’application concrète de la RO est pratiquée dans la marine : les navires de guerres sont susceptibles de faire face à toute sortes de menaces en étant isolé, l’enjeu est alors de survivre et de traiter la situation en autonomie.

Structuration :

  • une cellule de réflexion au niveau institutionnel/gouvernemental établi des règles/normes après analyse des avaries ;
  • au niveau du navire 3 structures de « damage control » :
    • l’organisation de la sécurité (personnel spécialisé d’intervention en urgence),
    • le poste de contrôle sécurité (qui assure la permanence du commandement, assure la gestion de crise),
    • la cellule transversale de réflexion (qui étudie à froid les situations pour mettre en place le retour aux capacités d’activité/d’action du navire = rebond).

La cellule de crise n’existe que lorsque la crise se réalise, la cellule de résilience est permanente et la cellule transversale prépare le futur. Mais ces dispositifs ne sont pas présents dans les entreprises : réflexions à porter à Oriane.

 

Les prochaines actions

Manuscrits pour édition Connaissances & Savoirs dans la collection Risque, crise et Résilience des Organisations, dirigé par Gilles Teneau :

-        Sur le thème du management : Hervé Deliaune et Marie Josée Bernard pour fin mars 2018

-        Sur le thème de la résilience environnementale : Gilles Teneau pour avril 2018

-        Sur le thème de la QVT et de la formation : Marianne Malle pour fin mai 2018

-        Sur le thème résilience et défense : Max Moulin pour fin juin 2018

Prochaine réunion CIRERO courant avril/mai à Lyon soit à l’EM Lyon ou au sein de l’université de Bordeaux.

 

Nous vous souhaitons à tous de passer de bonnes fêtes de Noël et du nouvel an, 2018 sera une année très active pour les acteurs chercheurs, universitaires, enseignants, consultants et professionnels qui s’intéressent à la résilience appliquée aux organisations. Les sujets de réflexions sont très vastes et nombreux.

 

Le bureau de CIRERO

Gilles Teneau, Hervé Deliaune, Max Moulin et Marianne Malle

Avon/Fontainebleau le 23 décembre 2017