Résilience Organisationnelle Mise à jour du site septembre 2021

ManagerSante

Les « toxic handlers » – générateurs de bienveillance en organisation – qui sont-ils et qu’apportent-ils ? Géraldine LEMOINE nous explique.

Article rédigé par notre  experte, Géraldine LEMOINE, Sociologue (Master 2 Développement social à Sciences-Po), conseil et animatrice de formations et d’ateliers conjuguant communication collaborative, développement de la créativité et prévention du stress, auteur et co-auteur d’un ouvrage publié aux éditions Odile Jacob intitulé « Toxic Handlers : les générateurs de bienveillance en entreprise ».

 

lien de l'interview

Le MÉDIABlog du COACHING

 

Coaching et Résilience : Un accompagnement de la flexibilité et de mise en action

 Dans l’article précédent, nous avons montré que les différentes dynamiques de changement chez un individu développé la flexibilité intellectuelle. Cette capacité à s’adapter aux aléas du changement dans des environnements V.U.C.A. Après en avoir développé les différents liens avec l’accompagnement en coaching, nous avons finalisé sur la flexibilité intellectuelle en tant qu’élément majeur de la résilience. Nous entamerons donc ce quatrième article sur les bénéfices de la résilience, de son application à un système et de la transilience. Plus particulièrement, nous attarderons notre analyse sur le lien entre le coaching et la résilience avec l’aide des stratégies de coping et l’empowerment.

 

lien de l'interview

HRMAPS

 

Les « Toxic Handlers » pour fluidifier la gestion du changement en entreprise

 Cela n’aura pas échappé aux DRH à l’orée du 3ème confinement : 45% des 2 000 personnes interrogées début mars 2021 pour le baromètre Opinion Way affirment se trouver détresse psychologique . Par rapport au mois de décembre, le taux de dépression avait explosé, passant de 21% à 36%. Le retour à la vie de bureau « normale » sera-t-il possible ? En tous les cas, il est certain que les relations professionnelles et sociales ne seront plus comme avant. L’entreprise doit donc se préparer à plus de bienveillance et de résilience. Dans ce contexte, elle aura tout avantage à identifier les collaborateurs susceptibles de dynamiser l’engagement, la Qualité de Vie au Travail, le développement des soft skills et, in fine, la performance. Mais comment et pourquoi détecter ces relais positifs du changement, sources d’optimisme et sponsors des transformations futures ?

 

lien de l'interview